Isolation thermique et acoustique; Norme de performance énergétique et inertie thermique

Isolation thermique

Le volume de l'isolation dans la maison seule est d'environ 100m³. La construction à ossature bois verticale et horizontale se compose de poutres "I" composites FJI combinées avec des poutres horizontal en LVL (laminées). Les murs extérieurs ont une épaisseur de 33 cm, dont 27 cm ont été isolés avec de la laine de bois plus une cavité d'air ventilée basse de 3 cm. Une attention particulière a été apportée pour éviter les ponts thermiques et les fuites d'air.

Le toit est constitué de fermes en bois massif Douglas de 29 cm d’hauteur, isolées au sommet avec des plaques de laine de bois de 35 mm afin d'éviter ici aussi les ponts thermiques. Bien qu'isolant, le facteur d'isolation du bois n'est que de 30% de celui de l'isolant en laine de bois. L'isolation totale du toit est donc de 32,5 cm plus une cavité d'air de 3 cm.

Toutes les fenêtres et portes extérieures sont équipées de triple vitrage, les profilés PVC renforcés de fabrication allemande étant également super isolés.

Les fenêtres de toit Fakro se composent également de triple vitrage, entouré d'une couche d'isolation supplémentaire.

La dalle en béton double armé et flottant de 30 cm d'épaisseur est entièrement isolée. Il repose sur une couche isolante de 60 cm d'épaisseur constituée de morceaux de verre soufflé de la marque Technopor. Les côtés de la dalle de béton étaient entourés d'une plaque isolante PIR de 14 cm.

Isolation sonore

Compte tenu de la structure à ossature bois, une grande attention a été portée à l'isolation acoustique afin qu'il y ait une transmission sonore minimale entre les différentes pièces d'une part et l'extérieur de la maison d'autre part. Ceci est essentiel pour un confort de vie agréable.

Les murs extérieurs et le toit avec leur isolation épaisse en laine de bois (plaques fixes combinées avec des flocons de laine de bois) amortissent suffisamment le bruit extérieur. C'est également le cas du triple vitrage.

Il est donc particulièrement important d'assurer une bonne isolation acoustique entre les différents étages et entre les différentes pièces. Une isolation acoustique efficace atténue à la fois les vibrations et le bruit de contact. Cela nécessite à la fois un matériau d'amortissement doux et une masse.

Les planchers entre les étages ont une épaisseur totale de 33 cm et se composent de 2 parties: La partie de surface portante avec les poutres en "I" de 24 cm. Les espaces creux ont été remplis de laine de bois (densité de 30 kg / m³) et fermés en bas par une plaque de MGO (ciment de magnésium) de 10 mm et en haut par une plaque de MGO de 20 mm d'épaisseur. Les plaques MGO étant ininflammables (classe A), les sols sont protégés contre le feu. Au-dessus du support, il y a un plancher sandwich composé de:

  • Une planche de laine de bois de 30 mm
  • Une plaque flottante MGO de 20mm collée dans la languette et la rainure
  • Un panneau de laine de bois, inhibiteur acoustique de 7 mm
  • Un parquet flottant en couches de 15 mm

Cette structure en couches alternant de couches amortissantes et solides assure une très bonne séparation des sons entre les sols.

Les sols des salles de bains, du dressing et de la buanderie sont constitués d'une chape renforcée (filets de fer et fibres de verre) qui repose sur une plaque de laine de bois amortie de 7 mm. Un sol en carrelage y est fixé avec de la colle de flexion.

Pour les cloisons en bois des premier et deuxième étages entre les différentes pièces, des matériaux amortisseurs ont également été combinés avec des plaques pleines. Ils se composent de:

  • Une plaque MGO de 10 mm
  • Un cadre en bois fait de poutres SLS
  • Une plaque SONO Rockwool de 70 mm qui remplit les compartiments entre les poutres verticales
  • Une double plaque MGO de 2 x 10 mm

Cette construction contribue à une pollution sonore minimale.

Les murs du rez-de-chaussée sont constitués de blocs de colle Silca solides de 10 cm d'épaisseur de la marque Xella. Ils ont été enduits des deux côtés d'une couche de plâtre naturel de 1 cm d'épaisseur. Cette composition contribue non seulement à un transfert acoustique limité entre les murs, mais également à une plus grande inertie thermique au rez-de-chaussée.

Valeusr EPB

La construction de la coque extérieure donne un niveau K=22 (norme actuelle est 35).

La valeur Ew prend en compte tous les appareils à économie d'énergie et générateurs d'énergie 14. Par rapport à la norme actuelle de 45, ceci est trois fois meilleur. C'est donc une maison en avance sur son temps et qui résistera à l'épreuve du futur avec brio.

Inertie thermique

Un inconvénient potentiel majeur d'une construction à ossature bois est la surchauffe pendant l'été. Cela peut être d'autant plus le cas avec le nombre de canicules croissantes.

Afin de contenir cette surchauffe, la construction est en partie constituée d'une structure hybride: au rez-de-chaussée, la dalle de béton, isolée de l'extérieur, avec la chape et la dalle de sol, fait partie de l'espace de vie. Cela crée un volume de 40 m³ de matériau thermiquement inerte. Ceci est combiné avec les briques de silicate massives dans les murs au rez-de-chaussée qui créent un volume inerte supplémentaire de 9 m³.

De plus, de nombreuses surfaces de fenêtres, mais limitées, ont été intégrées. Cela fournit une lumière abondante mais limite le réchauffement des espaces.

Cependant, tout cela n'empêchera pas la maison de se réchauffer lors d'une canicule prolongée. Pour éviter cela, une pompe à chaleur air / air réversible est fournie qui garantit que la maison peut être refroidie pendant les journées chaudes.